01 - Ain

Artemare (01) : Du monde pour remercier les Sapeurs-Pompiers à leur Sainte Barbe






Comme de coutume pour fêter leur Sainte Patronne, les Sapeurs-Pompiers Bénévoles du centre de secours d'Artemare ont défilé dans les rues du village dans leurs véhicules toutes sirènes hurlantes et gyrophares allumés pour se rendre sur la place du village. Là, les attendaient Madame la Maire Mireille Charmont-Munet, accompagnés d'autorités civiles et militaires dont le Médecin Colonel Didier Pourret, médecin chef et représentant le Directeur Départemental des Services d'Incendie et de Secours de l'Ain mais aussi des villageois venus apporter leurs soutiens et leurs remerciements aux "soldats du feu".

En plus du traditionnel dépôts de gerbes au Monument aux Morts en hommage aux Sapeurs-Pompiers décédés, le chef de Corps Florent Geniquet et les autorités ont remis la médaille d'honneur des Sapeurs Pompiers échelon OR pour 30 ans de service à l'Adjudant Chef Christophe Valentino ; la médaille d'honneur des Sapeurs Pompiers échelon ARGENT pour 20 ans de service au Sergent Chef Laetitia Bouvier ; la médaille d'honneur des Sapeurs Pompiers échelon BRONZE pour 20 ans de service au Caporal Chef Eddy Lemonier et la médaille d'honneur des Sapeurs Pompiers échelon BRONZE pour 20 ans de service au Caporal Chef Christine Conjat.

Cette Saint Barbe fut aussi l'occasion des nominations : l'Adjudant François Corso est nommé Adjudant Chef ; Nadine Drizet, Hervé Gonnot, David Ribeiro deviennent Sergent Chef ; Christine Conjat et Eddy Lemonier sont nommés Caporal Chef ; Vincent Drizet, Morane Girerd, Léa Mermet, Lucas Maréchal et Clément Lachenal passent de Sapeur à Première Classe.

"Je vous remercie de votre présence pour cette Sainte Barbe 2017. Je voulais dans un premier temps remercier l'ensemble du personnel pour les missions accomplies cette année en regard de l'augmentation de l'activité. Mesdames et Messieurs les élus pour la bonne collaboration qui nous unie depuis de nombreuses années, le SDIS pour leur support logistique qu'il nous apporte" a précisé Florent Geniquet, Chef de Corps du Centre de Secours d'Artemare. Il a fêté cette année sa dixième Sainte Barbe en tant que Chef de Centre et cela fait "30 ans que j'ai enfilé mes premières bottes" a-t-il rajouté.

Devant une nombreuse assemblée réuni dans le Centre de Secours d'Artemare, Florent Geniquet a dressé le bilan opérationnel pour cette année 2017 : "Pour 2017, le nombre d'interventions a encore augmenté, en effet nous allons fleurter avec les 550 interventions. Sachez que nous étions à environ 350 interventions pendant plus d'une décennie et avant 2014. Nous sommes de plus en plus sollicités, ce qui pose des problèmes pour trouver et mobiliser les personnels, surtout en journée. Le secours à personnes représente la part la plus importante, 80 à 90 % des interventions. Pour cette année 2017, il faut retenir les interventions majeures : le feu de maison sur la commune de Belmont, le feu de forêt à Parves Nattages cet été et je voulais signaler l'implication de Sébastien Gusmeroli qui est parti en renfort avec  un groupe feux de forêt de l'Ain, avec la colonne feu de forêt dans le sud avec les départements de la Savoie et du Rhône".

Puis, vint le bilan matériel qui n'a pas eu de changement fondamental cette année. "Le FPTSR (fourgon pompe tonne secours routier), va subir une réduction de fonction. En effet, une restructuration de la spécialité du secours routier fait que nous allons perdre cette spécialité. Je sais que ce soir certain vont avoir un gros chagrin." a rajouté le Chef de Centre.

Cette année, quatre recrutements ont eu lieu dans le rang des Sapeurs-Pompiers d'Artemare et un est en cours. Ceux-ci sont les Sapeurs Léa Mermet, Lucas Maréchal, Océanne Giraud, Olivier Giraud, et Olivier Convert. Bientôt, deux jeunes recrues, Thomas Bérenger et François Michaille viendront grossir leurs rangs. L'effectif est actuellement de 33 Sapeurs Pompiers dont deux Infirmières Sapeurs Pompiers membres du Service de Santé et de Secours Médical. Cet effectif de féminise de plus en plus puisque sur ces 33 Soldats du Feu, 11 sont des femmes.

 "Je tiens à remercier la section JSP de Culoz Artemare pour leur présence et pour le travail qu'ils effectuent tout au long de l'année et ce depuis plusieurs années. Ce bénévolat porte ces fruits car cette année encore 3 JSP sont devenus Sapeurs Pompiers Volontaires" a terminé par cette phrase Florent Geniquet avant de laisser la place aux Sergent Chef Gilles Revel pour sa présentation des activités et des réussites des Jeunes Sapeurs Pompiers.

Puis vint le tour du premier magistrat d'Artemare, Mireille Charmont-Munet de prendre la parole. "Nous sommes réunis pour fêter votre Ste patronne Ste Barbe. C'est un moment de partage et de fraternité et je vous remercie de votre invitation. Cette rencontre me donne l'occasion au nom des élus de vous témoigner notre estime, notre attachement et notre soutien. La Ste Barbe, c'est vraiment l'instant phare de l'année où nous nous trouvons rassemblés aux côté, au coeur, de votre grande famille des Sapeurs Pompiers. Une occasion de vous honorer tous, pour votre dévouement au quotidien au service de notre sécurité à tous. Vous portez des valeurs fortes de solidarité et de civisme et par la force de l'exemple vous transmettez l'envie d'engagement à de nombreux jeunes JSP, pompiers en devenir et déjà tellement investis".

La Maire d'Artemare remercia donc les Jeunes Sapeurs Pompiers : "Bravo à vous les jeunes sapeurs pompiers ! Soyez fiers de vos choix d'entrer si tôt dans ce service public de proximité si précieux ! Soyez fiers de vos capacités de don de soi et de votre courage à affronter des situations difficiles ! Et soyez encore et encore attentifs et observateurs de l'expérience de vos encadrants, eux qui se font un devoir de vous transmettre le geste juste et adapté, et l'attitude inhérente à chaque situation avec respect et efficacité."

Elle revint aussi sur le chiffre des 550 interventions effectuées par les Soldats du Feu : "Etre pompiers volontaires à Artemare, c'est avoir pour chacun la conscience de servir un immense territoire,  un territoire qui voit sa population, pour sa partie sud, en constante augmentation, au-delà de la moyenne départementale, et pour l'ensemble de son secteur d'intervention constater un nombre de personnes âgée important. Pas étonnant finalement de faire le constat de l'augmentation du nombre d'interventions. Presque 550 pour le seul centre d'Artemare où ne servent que des volontaires. 550 interventions c'est quasiment le doublement en 10 ans. Je suis certaine que l'analyse de ces chiffres interroge le SDIS et que ses responsables départementaux travaillent déjà pour fournir des réponses garantissant l'excellence opérationnelle de ce service public, ici comme en tous points du Département par une répartition adaptée des moyens matériel et surtout humains. L'importance de l'activité du centre de secours d'Artemare mérite une véritable réflexion alliant volonté, risques, adaptation à la meilleure réponse aux appels au-delà du lien avec les services ambulanciers privés du territoire. Nous aimerions nous élus avoir une connaissance plus fine et comparative entre des centres de même dimensions sur le département et de même niveau de réponse aux demandes d'interventions."

Elle demanda "si l'importance de ce service public de proximité est loué par tous, Artemare n'atteint-il pas à la limite de ses capacités de réponse adaptée dans sa configuration actuelle basée sur le seul volontariat ? Même si les liens de complémentarité sont effectifs avec les centres voisins !"

 
Mireille Charmont-Munet termina son discours par "Voici ce soir les questions que je voulais partager avec vous tous. Répondre à près de 550 interventions me semble un défi majeur pour ces volontaires bugistes passionnés et engagés au service d'un territoire en pleine croissance. Je voulais aussi vous dire toute l'attention que les élus portent à vos conditions d'exercice dans cette difficile mission de sécurité civile. Mesdames, Messieurs les Sapeurs Pompiers, je voulais vous renouveler toute la gratitude des Valmoreysans et des bugistes. Dans notre pays où la société est de plus en plus tournée sur elle-même, vous représentez aux yeux de la population l'un des derniers modèles de solidarité et de courage. Sachez que vous bénéficiez de notre confiance et de notre admiration. Je vous souhaite une excellente Sainte Barbe".

Invité pour cette occasion, le Médecin Colonel Didier Pourret, médecin chef et représentant le Directeur Départemental des Services d'Incendie et de Secours de l'Ain prit aussi la parole. "Le SDIS de l'Ain est confronté à de nombreux enjeux, liés aux évolutions de la société, entraînant obligatoirement une adaptation de son organisation. Cette demande croissante de la population a entraîné près de 4 000 interventions de plus en 2017, plus 10 %, qui succède aux augmentations d'activité des années précédentes. En même temps, les budgets sont véritablement contraints. Le SDIS doit se réformer et optimiser son fonctionnement tout en ne perdant pas le sens du service : porter secours et assistance à notre population. Les visites des centres effectuées début 2017 ont servi de retours d'expérience et les remontées de terrains ont été enregistrées. Une réelle démarche d’amélioration continue, tant dans le fonctionnel que dans l'opérationnel, sera mise en place et utilisée pour faire influer la politique du service en 2018. Cela entrera dans le cadre d'un projet d'établissement propre au SDIS intitulé « CAP ambitions 2021 ». Il verra le jour au 1er trimestre 2018. Ce projet bâtit son socle sur : la culture du service commune à tous les agents du SDIS (PAT, SPV, SPP), les valeurs attendues pour et par chacun (un travail avec les 3000 agents de service est en cours de réalisation), ainsi que les principes qui guident l'action du service."

 
Il revint sur les trois principes qui guident l'action du SDIS : la proximité, la complémentarité des ressources et la mutabilité du SDIS et de son organisation. Concernant la notion de proximité dans notre département de l'Ain, 57 centres d'incendies de secours existent regroupant 2 766 Sapeurs Pompiers. "La présence de 171 corps communaux en 2017 au sein du département de l'Ain, héritage de la garde nationale et de la volonté communale, est un enjeu pour le SDIS de l'Ain. L'engagement citoyen est encore ancré dans notre département qui peine moins que d'autres à recruter. Mais il convient d'entretenir ce désir de servir autrui, son voisin, son village et cela, dès le plus jeune âge. 1/3 des recrutements provient des sections de jeunes sapeurs-pompiers. Une partie des 8 500 élèves formés à terme au PSC1 dans les collèges, viendra sans doute gonfler les effectifs. Une vingt neuvième section de jeunes sapeurs-pompiers a vu le jour cette année dans l'AIN, plus précisément au sein du collège de Bellegarde s/Valserine." précisa-t-il.
 
Il rajouta : Le SDIS de l'Ain était tombé au plus bas de ses capacités à investir depuis ces 3 années,  Cette augmentation de l'investissement à raison de 6 millions d'euros voulue par nos élus et en premier lieu par le Département sera destiné à moderniser notre parc véhicule et à donner des locaux de vie adaptés à nos sapeurs-pompiers tout en tenant compte de la présence forte de sections de JSP au sein dans nos centres et aux taux de féminisation qui ne cesse de progresser. C'est pourquoi un plan véhicules a été approuvé jusqu'en 2021, ainsi qu'un plan immobilier de réhabilitation et de construction de casernes, mais également un nouveau réseau départemental d'alarme qui permettra plus de fonctionnalités, une meilleure couverture des appels sélectifs tout en intégrant les CPINI qui devaient à court terme changer leur mode de déclenchement d'alerte devenu obsolète. De plus, et c'est un vrai signe de reconnaissance, le SDIS de l'Ain va renouveler son habillement, sur les effets chaussants, les vêtements de protection contre la pluie et le froid. Il engagera une réflexion avec les représentants des agents du SDIS sur le suivi, le remplacement et le choix de nos futurs EPI, casques, vestes textiles, sur-pantalons, etc ..."

Puis, Sapeurs-Pompiers, élus, et population ont terminé la soirée autour du vin de l'amitié.

Article et photos : Roger Gonnelli


P.S. : Associations dans tous les domaines (sports, culture...), Mairies, Préfectures, Conseils Départementaux, Conseils Régionaux, Administrations, Collèges, Ecoles, Lycées, Offices de Tourismes... , dorénavant, pour tout ce qui concerne le département de l’Ain, de la Savoie, de la Haute Savoie, de l’Isère et du Rhône, vous pouvez nous faire parvenir tous vos communiqués (manifestations, assemblées générales, réunions...) et vos propres articles accompagnés d'une ou de plusieurs photos pour parution gratuitement sur notre site internet http://www.cultivia.fr/ à redaction@cultivia.fr.









Rédigé le Jeudi 7 Décembre 2017




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 9 Juillet 2018 - 15:06 Belley : Mon été zen au Ginkgo...

Lundi 9 Juillet 2018 - 14:45 Pays de Seyssel : Exposition à la Grenette


01 - Ain | 03 - Allier | 07 - Ardèche | 15 - Cantal | 26 - Drôme | 38 - Isère | 43 - Haute-loire | 63 - Puy-de-dôme | 69 - Rhône | 73 - Savoie | 74 - Haute-Savoie




Publicité