International

Dans ses vœux aux Armées, Macron annonce un effort budgétaire «inédit et incomparable»



Dans ses vœux aux Armées, Macron annonce un effort budgétaire «inédit et incomparable»

Le président a voulu rassurer les militaires vendredi, exprimant à leur égard la «reconnaissance» de la France et affirmant que dès 2018, le budget de la Défense serait augmenté de 1,8 milliard d'euros. Emmanuel Macron a aussi défendu le service national universel.

Il fallait pour Emmanuel Macron clore définitivement la crise qui avait secoué les Armées en juillet dernier, dans le sillage de la démission fracassante du chef d'État-major, le Général Pierre de Villiers, qui souhaitait par ce geste dénoncer des économies réclamées à la Défense. Le président de la République a donc voulu rassurer les militaires ce vendredi lors de ses vœux aux Armées, exprimant la «reconnaissance» et la «fierté» de la France et promettant un effort budgétaire «inédit et incomparable». «N'ayez pas peur», a lancé le chef de l'État devant 1.500 militaires à bord du porte-hélicoptères Dixmude, dans la rade de Toulon, empruntant la célèbre formule du pape Jean-Paul II.

Emmanuel Macron a réaffirmé que le budget de la Défense serait porté à 2% du PIB d'ici à 2025, rappelant que, dès 2018, il serait augmenté de 1,8 milliard d'euros pour atteindre 34,2 milliards. En contrepartie, le président a réclamé aux Armées «la plus grande exigence collective». «Chaque dépense sera évaluée à l'aune de son utilité opérationnelle», a-t-il averti. «Notre défense est absolument prioritaire et j'assume devant la Nation les choix de vous donner ces budgets mais vous ne devez pas ignorer qu'ils traduiront par ailleurs une réduction des ressources accordées à d'autres politiques», a précisé Emmanuel Macron.


Rédigé le Vendredi 19 Janvier 2018 par





Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires peuvent être diffusés dans l'état même où ils sont reçus par notre équipe éditoriale, veuillez de ce fait, tenir un langage correct et respectable, en évitant les fautes autant que possible.
Tout propos injurieux, raciste, homophobe, xénophobe, incitant à la haine, (liste non-exhaustive), se verra supprimé et l'adresse IP auteure du commentaire sera communiquée aux autorités compétentes.
Vous êtes seul(e) auteur(e) de vos textes, veuillez respecter ces conditions fondamentales. En cas de non-respect de ces règles, notre site www.webinfo.fr, ses services, ainsi que ses représentants, ne pourront en aucun cas être tenus pour responsables. La direction de Webinfo.fr

International | Faits-Divers | Politique | Economie | Société | Santé | Environnement | Sport | LifeStyle | Les régions


Inscription à la newsletter