Société

Génération identitaire met un terme à son opération "Defend Europe" dans les Alpes


Depuis le 21 Avril dernier, Génération Identitaire avait mis en place un véritable barrage au niveau de la frontière située dans les Alpes.





Génération identitaire met un terme à son opération "Defend Europe" dans les Alpes
C'est aujourd'hui la fin, Génération Identitaire met fin à son opération déployée alors dans les Alpes, afin de réduire les entrées de migrants en France. D'après un communiqué officiel du groupe, "le succès de la mission (...) est incontestable" en ajoutant "Pour autant, le combat contre l'immigration massive n'est pas terminé et nous continuerons à être présents sur tous les fronts où notre identité est menacée."

Cette opération inédite avait à l'époque de son lancement, provoqué de nombreuses réactions hostiles, suscitant même un sentiment d'injustice au sein de la sphère politique, qui n'admettait pas qu'un "groupuscule puisse ainsi défendre ses convictions en utilisant la force". Certains parlaient également d'anti-humanisme flagrant et révoltant. 

Cependant, aujourd'hui, le constat est là. Génération identitaire mènera de front chacune des opérations qu'il pensera indispensable au retour des migrants hors des frontières de notre pays. Interrogée par nos journalistes, une source proche de l'opération dans les Alpes nous confiait discrètement que Génération Identitaire et tous ceux qui se sentent dépassés par la migration intense que subit l'Europe depuis plusieurs années, promettent de multiplier ce type d'opérations ponctuelles si le gouvernement ne fait pas son travail.

Dans le prochain paragraphe, vous pourrez retrouver le communiqué officiel de Génération Identitaire reçu par notre rédaction.

Génération Identitaire met officiellement fin à son opération Defend Europe dans les Alpes.

Le travail d’enquête et de repérage des itinéraires empruntés par les migrants clandestins étant terminé, nos équipes ont cessé de se relayer dans la vallée de Briançon.

Après 2 mois de présence, le moment est venu de faire le bilan : le succès de la « Mission Alpes » de Defend Europe est incontestable.

La surveillance à la frontière a été renforcée et les migrants ont compris que les Européens ne se laisseraient pas envahir sans réagir. Notre opération a également eu un retentissement médiatique au-delà de nos espérances, contraignant les politiques de tous bords à prendre position sur les thématiques identitaires. Nous avons fait réagir dans les plus hautes sphères de l'État, et surtout, nous avons envoyé un message fort aux Briançonnais ainsi qu'à toute la population européenne : contrôler les frontières est possible, c'est une question de volonté politique.

À cet égard, Matteo Salvini, nouveau ministre de l'Intérieur italien (Lega), fait preuve depuis sa nomination d’une détermination sans faille, laissant espérer des jours meilleurs pour le peuple italien qui souffre lui aussi de la submersion migratoire. Sa politique ferme et réaliste sur l'immigration est la promesse que notre frontière commune avec l'Italie sera mieux gardée par nos voisins.

Nous avons donc rappelé nos militants qui se sont relayés sans relâche dans les Hautes-Alpes depuis le 21 avril.

Pour autant, le combat contre l'immigration massive n'est pas terminé et nous continuerons à être présents sur tous les fronts où notre identité est menacée. Pour la défense de l'Europe, nous sommes plus que jamais en première ligne !

Rédigé le Lundi 2 Juillet 2018 par - redaction@cultivia.fr




International | Faits-Divers | Politique | Economie | Société | Santé | Environnement | Sport | Culture et + | LifeStyle | Les régions




Publicité