Oradio.fr


Politique

Macron reconnaît avoir échangé par sms avec son ancien collaborateur Alexandre Benalla



Macron reconnaît avoir échangé par sms avec son ancien collaborateur Alexandre Benalla
Depuis son éviction de la sphère Elyséenne, Alexandre Benalla est passé en commission devant les parlementaires, à ce moment-là il avait expliqué ne plus être en possession de ses passeports diplomatiques. En Décembre dernier, Mediapart avait pourtant affirmé avoir les preuves que l'ancien collaborateur du président a bien utilisé ses passeports, et ce, après avoir annoncé que ces derniers se trouvaient encore dans son ancien bureau, à l'endroit-même où il était censé ne plus avoir accès.

Quelques jours après un début d'une énième polémique, avec pour principal thème "Benalla/Macron", il avouait alors être retourné dans ses anciens bureaux afin de récupérer ses passeports.

Aujourd'hui, pour relancer ses affaires, et suite à une interview de Benalla chez Mediapart, il annonce qu'il est toujours resté en contact avec le locataire de l'Elysée, qui par ailleurs, prendrait régulièrement de ses nouvelles via la messagerie instantanée "Télégram".

Nous nous sommes donc penchés sur le sujet, et après recherches, discussions et autres "laissez-tomber!", la réponse de l'Elysée arrive plutôt rapidement... "Laconiques", "lunaires", tels sont résumés les messages furtifs échangés entre les deux hommes, de source très proche du président, il n'aurait demandé, à son ancien collaborateur, que quelques nouvelles de lui au moment de l'enquête et un dernier petit message : "Qui?" voilà, c'est tout. Il répondait alors par une question, à l'affirmation de Benalla, qui disait simplement "On parle en mal de moi, dans les dîners en ville."

Reste à savoir si toute cette affaire de sms/télégram porterait réellement préjudice à l'un ou à l'autre... Finalement, il n'y a là, que de simples messages sans intérêt.

 


Rédigé le Mercredi 2 Janvier 2019 par Rédaction Webinfo.fr





Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires peuvent être diffusés dans l'état même où ils sont reçus par notre équipe éditoriale, veuillez de ce fait, tenir un langage correct et respectable, en évitant les fautes autant que possible.
Tout propos injurieux, raciste, homophobe, xénophobe, incitant à la haine, (liste non-exhaustive), se verra supprimé et l'adresse IP auteure du commentaire sera communiquée aux autorités compétentes.
Vous êtes seul(e) auteur de vos textes, veuillez respecter ces conditions fondamentales. En cas de non-respect de ces règles, notre site www.cultivia.fr, ses services, ainsi que ses représentants, ne pourront en aucun cas être tenus pour responsables. Cultivia.fr pour le compte de Vizzari Groupe SAS.

International | Faits-Divers | Politique | Economie | Société | Santé | Environnement | Sport | LifeStyle | Les régions