Sport

Neymar ou Mbappé sur le marché en cas de pépin ? Le PSG dément fermement

LIGUE 1 - Selon le quotidien L'Equipe, le PSG pourrait se séparer de l'une de ses stars, Neymar ou Mbappé, si le club était pénalisé par le fair-play financier dans un avenir proche. Le club de la capitale a vivement démenti sur son site officiel.


L'épée de Damoclès plane au-dessus de la tête du PSG depuis belle lurette. Elle est déjà tombée une première fois mais n'a pas fait trop de dégâts. Si elle retombait une deuxième fois, elle pourrait faire plus de ravages. Le club de la capitale est sous la menace de nouvelles sanctions de la part de l'UEFA par le biais du Fair-Play Financier. Sanctions qui pourraient aller jusqu'à l'exclusion de toutes compétitions européennes.
Selon L'Equipe, le club a déjà envisagé un plan catastrophe dans lequel il faudrait vendre l'une des stars achetées à prix d'or à l'été 2017. Neymar (222 millions) ou Mbappé (180 millions). A choisir, les hautes sphères de Doha préféreraient conserver le Brésilien pour "son rayonnement à l'international".
Vendredi dans la soirée, le Paris Saint-Germain a vivement réagi à la publication de L'Equipe en démentant fermement une telle éventualité. Sur son site officiel, le club a regretté les allégations du quotidien. "Au-delà de démentir avec la plus grande fermeté ces allégations totalement erronées, ridicules et uniquement de nature à recréer un climat de grandes tensions entre le Club et ce média, le Paris Saint-Germain s'interroge, une fois de plus, sur l'honnêteté intellectuelle de L'Equipe et les arrière-pensées de sa ligne éditoriale concernant le Paris Saint-Germain. Les exemples foisonnent d'un traitement dénué d'équilibre et qui ne vise qu'à répandre une atmosphère délétère", peut-on lire sur le site du club, qui a rappelé des épisodes précédents ayant "opposé" Paris et le quotidien.
"Dernier exemple en date, mercredi dernier, jour du match à Strasbourg, avec une 'une' qui prétendait vendre un soi-disant "malaise Cavani". Au passage, au vu du nombre colossal de 'unes' qui lui sont consacrées chaque année par le quotidien sportif, signe de sa dimension extrêmement populaire, le Paris Saint-Germain est en droit de s'interroger sur la démarche quelque peu schizophrène de la rédaction de L'Equipe et de sa hiérarchie."

Source : Eurosport



Rédigé le Samedi 8 Décembre 2018 par



International | Faits-Divers | Politique | Economie | Société | Santé | Environnement | Sport | Culture et + | LifeStyle | Les régions






Publicité