Faits-Divers

SAHEL : Pour deux otages libérés, deux soldats perdent la vie...



SAHEL : Pour deux otages libérés, deux soldats perdent la vie...

La ministre des Armées, Florence Parly, et le Chef d’état-major des armées, le général François Lecointre, ont précisé le déroulé de l’opération menée dans la nuit de jeudi 9 à vendredi 10 au nord du Burkina Faso pour libérer quatre otages, dont deux Français. Deux militaires français ont été tués au cours de cette intervention «complexe».

Quelques heures après la libération de quatre otages - deux Français, une Américaine et une Sud-coréenne - par l’armée française dans le nord du Burkina Faso, la ministre des Armées, Florence Parly, et le Chef d’état-major des armées, le général François Lecointre, ont donné des précisions sur le déroulé de cette opération d’une «très grande complexité».

Lors d’un point presse organisé ce vendredi 10 mai, la ministre a qualifié l’intervention menée par l’armée française dans la nuit de jeudi à vendredi de «véritable exploit» que «peu d’armées au monde sont capables de mener». Elle a également fait part de sa «profonde tristesse» au moment d’évoquer la mort de deux officiers mariniers français, Cédric de Pierrepont et Alain Bertoncello. Ils étaient respectivement chef de groupe et membre du commando Hubert, l’unité d’assaut de Saint-Mandrier composée de nageurs de combat. «Ils sont morts pour la France et pour sauver des Français. Ils ont protégé les otages au péril de leurs vies. (...) C’est aujourd’hui toute la nation qui s’incline devant leur bravoure», a-t-elle déclaré. Le général Lecointre, visiblement ému, a quant à lui déploré la perte de «deux frères».


Rédigé le Vendredi 10 Mai 2019 par Rédaction Webinfo.fr





Nouveau commentaire :
Twitter

Les commentaires peuvent être diffusés dans l'état même où ils sont reçus par notre équipe éditoriale, veuillez de ce fait, tenir un langage correct et respectable, en évitant les fautes autant que possible.
Tout propos injurieux, raciste, homophobe, xénophobe, incitant à la haine, (liste non-exhaustive), se verra supprimé et l'adresse IP auteure du commentaire sera communiquée aux autorités compétentes.
Vous êtes seul(e) auteur(e) de vos textes, veuillez respecter ces conditions fondamentales. En cas de non-respect de ces règles, notre site www.webinfo.fr, ses services, ainsi que ses représentants, ne pourront en aucun cas être tenus pour responsables. La direction de Webinfo.fr

International | Faits-Divers | Politique | Economie | Société | Santé | Environnement | Sport | LifeStyle | Les régions


Inscription à la newsletter